06/07/2015

Troisième A400M pour la RAF !

yourfile-1.jpg

 

 

La Royal Air Force a pris livraison de son troisième avion de transport tactique A400M, avec le ZM403.

 

Un équipage du 206 Escadron de la RAF effectué le transfert de l'A400M depuis le les installations d’Airbus à Séville, en Espagne pour rejoindre la base aérienne de Brize Norton, dans l’Oxfordshire.

 

Le ZM403 est la deuxième A400M a être livré à la RAF cette année. Cette livraison a été retardée suite au crash d'un "Atlas" à Séville le 9 mai dernier.

 

L’A400M :

 

L’A400M est un avion de transport militaire polyvalent conçu par la division militaire d’Airbus (Airbus Military). Il est pour l'instant commandé à 174 exemplaires par huit pays différents, à savoir l’Allemagne (la France, l’Espagne, la Belgique le Luxembourg, le Portugal et l’Angleterre, qui ont été rejoints par la suite par la Malaisie et la Turquie qui ont reconnu le potentiel de ce nouvel avion pour leurs propres besoins. La polyvalence est ce qui caractérise le mieux l’A400M, qui est conçu pour offrir des capacités à la fois tactiques et stratégiques. L’appareil peut transporter 37 tonnes de charge utile sur au moins 4700nm (8700 km) de distance. Sa soute est dimensionnée pour accueillir tous les chargements et véhicules répertoriés  dans le cahier des charges européen ESR (Europen Staff Requirement). Cependant, l’A400M ne peut servir pour l’instant que de plateforme de transport aérien, le ravitaillement en vol n’étant pour l’instant pas validé pour les hélicoptères et pose plusieurs problèmes.L’A400M incarne le premier avion de transport militaire lourd véritablement nouveau depuis ces trente dernières années. Offrant deux fois plus de performances et de capacités d’emport que les avions actuels qu’il remplacera.

A400M-CityofBristol-1_UKMoD-700x357.jpg

 

Photos : A400M de la RAF @ RAF

Forte croissance du trafic en mai !

87291_1287621952.jpg

 

 

Genève, l’Association du transport aérien international (IATA) a annoncé les résultats globaux de trafic de passagers en mai montrant une nouvelle forte croissance de la demande par rapport à mai 2014 pour le trafic national et international. Le nombre de passagers-kilomètres payants (PKP) a augmenté de 6,9%, ce qui constitue une amélioration par rapport à l’année de 5,7%. La capacité en mai (sièges disponibles en kilomètres ou SKD) a augmenté de 6,5%, et le facteur de charge a augmenté de 0,3 points à 79,3%.

 

 

Marchés internationaux de voyageurs:

 

Le transport international de passagers a augmenté de 7,1% par rapport à mai 2014, pour les compagnies aériennes dans toutes les régions sauf l’Afrique. La capacité totale a grimpé de 6,7%, poussant le facteur de charge en hausse de 0,3 points à 78,4%.

 

Le trafic aérien pour les compagnies aériennes d'Asie-Pacifique a augmenté de 9,4% par rapport à la période de l'année précédente. La capacité a augmenté de 6,8% et le facteur de charge a grimpé de 1,8 points à 76,0%. La performance a eu lieu malgré la faiblesse de l'activité commerciale régionale au cours des derniers mois.

 

Les transporteurs européens ont affiché une hausse de la demande a  5,9%. La croissance a été robuste malgré les difficultés économiques de l’Europe. Cependant une nouvelle aggravation de la crise financière grecque pourrait mettre cette tendance positive sous pression. La capacité a grimpé de 4,1% et le facteur de charge a augmenté de 1,4 points à 81,6%, soit le plus élevé parmi les régions. 

 

41554_1287465205.jpg

 

Le trafic des compagnies aériennes nord-américaines a augmenté de 2,0% par rapport a l’année dernière, soit une amélioration de 0,7%. La capacité a grimpé de 4,2% et le facteur de charge a baissé de 1,7 points  à 81,1%. Les attentes pour une meilleure performance économique en Q2 devraient soutenir la demande, mais le raffermissement du dollar va probablement continuer à exercer une pression sur le secteur aux Etats-Unis. 

 

La demande mai des transporteurs du Moyen-Orient a grimpé de 14,0% par rapport au même mois en 2014. La capacité a augmenté de 19,7% et le facteur de charge a baissé de 3,7 points à 74,6%. 

 

Les transporteurs d'Amérique latine ont connu une hausse de 7,4% du trafic par rapport à mai 2014. Cette capacité grimpé de 6,8% et le facteur de charge a augmenté de 0,4 points à 80,2%. Les volumes commerciaux régionaux ont continué à s’améliorer, ce qui a donné un élan au trafic aérien malgré des faiblesses en Argentine et au Brésil. 

 

Le trafic des compagnies aériennes africaines a reculé de 3,9%, en raison des évolutions économiques défavorables dans certaines parties du continent, y compris le Nigeria, la plus grande économie de l'Afrique, qui dépend fortement des revenus du pétrole. La capacité a chuté plus rapidement que la demande, glissant de 4,9%.

 

00011519.jpg

 

 

Photos : 1  B737-800NG Continental  2 A320 jetBlue @ Faricio Jimenez 3 A340 Saudi Arabia @ Mark Wellton

05/07/2015

Le premier C-27J « Spartan » pour la RAAF!

20141215raaf8181473_6472-australias-first-c-27j-spartan-a34-001-lifts-off-during-its-maiden-flight-since-being-handed-over-to-raaf-dec-15-2014.jpg

 

 

 

Chef de la Force aérienne australienne, l’Air Marshal Geoff Brown, a accueilli le premier avion  de transport aérien AleniaAermacchi C-27J « Spartan »  en Australie lors d'une cérémonie sur la base aérienne de Richmond.

 

L'acquisition du C-27J « Spartan » comblera une lacune dans la capacité militaire de l'Australie pour le transport aérien tactique à voilure fixe, qui a été laissé ouvert depuis la retraite de la flotte de DHC-4 « Caribou » en 2009.

 

 

L’Australie a commandé au mois de mai 2012, 10 appareils de type C-27J «Spartan»,  à travers le programme «Foreign Aircraft Sales militaire Joint Cargo» mis en place par les Etats-Unis. Le coût total est de 1,4 milliards de dollars. 

Le C-27J «Spartan» a été choisi au détriment du C-295 d’Airbus Military. La capacité opérationnelle initiale devrait être annoncée en 2016. L’ensemble de la flotte sera déployée à partir de la base aérienne de Richmond.

 

 

Le C-27J « Spartan » : 

 

Le C-27J «Spartan» est un aéronef à voilure fixe de transport tactique léger polyvalent pour diverses missions. Particulièrement maniable et polyvalent, le robuste C-27J offre un rapport poids puissance le plus élevé de sa catégorie avec la capacité d'effectuer des manœuvres sous un facteur de charge de l’ordre de 3G, permettant des virages serrés et une montée rapide, ainsi que la descente. 

Il offre la capacité unique de faire varier la hauteur plancher, afin d’ajuster en permanence celui-ci pour faciliter le chargement et le déchargement de grands volumes, ainsi que les charges utiles à haute densité sans équipement de soutien au sol et en facilitant le «drive-in/out» de véhicules, afin qu'ils puissent être utilisés immédiatement.

Le C-27J offre un niveau élevé de sécurité et un taux imbattable de disponibilité particulièrement haut.  Le C-27J décolle sur environ 1900 pieds sur une surface non goudronnée. Dans un environnement tactique, l'avion est capable de monter à 10.000 pieds en 3 minutes, en descendant à partir de 10.000 pieds en moins de 2,5 minutes. Avec une masse à l'atterrissage maximale, le C-27J à une course au sol de moins de 1115 pi.

 

C-27J_during_a_flight_on_Sidney.jpg

 

 

Photos : 1 C-27J Spartan de la RAAF 2 lors des essais @ RAAF

Le Bell 525 a réussi son premier vol !

SDSL8756.jpg

 

 

Bell Helicopter, Textron a annoncé la réussite du premier vol de son Bell 525 « Relentless". Le vol de l'hélicoptère super moyen a eu lieu au centre d'assemblage de la compagnie à Amarillo, au Texas.

 

Le Bell 525 a très bien volé, ont déclaré Troy Caudill et Jeff Greenwood, pilotes d'essais en vol chez Bell Helicopter. Ce premier vol a commencé avec des tests de taxi et des manoeuvres au sol  puis un premier vol stationnaire initial, a la suite de quoi, le Bell 525 a effectué en vol  diverses manœuvres avec des rafales de vent à 20 noeuds. 

 

Le Bell 525 «Relentless» :

 

 

2743700216.jpg

Le Bell 525 «Relentless» ou «implacable» est un appareil de la classe 8 tonnes bimoteurs. Il est le point culminant du «Projet-X»  et des programmes  "Magellan" de recherche développés par le constructeur. Le Bell 525 est un hélicoptère susceptible d’offrir un excellent confort de cabine alliant et d’excellentes qualités de vol et de faible consommation de carburant.  Il est  alimenté par une paire de General-Electric GE CT7-2F1 de 1800shp. La cabine utilise des matériaux composites et aluminium anticorrosion facilitant l’entretien. Le Bell 525  intègre un triple système de contrôle de vol « Fly-by-Wire » avec un ordinateur de vol, qui emprunte les leçons apprises sur les aéronefs à rotors basculants de type  Bell/Boeing V-22 et AW609 (anciennement Bell / Agusta 609). L’avionique est dotée du système Garmin G5000H à écran tactile avec fusion des données. Les pilotes disposent de  quatre écrans principaux et le système «Telligence», soit une commande vocale. Le poste de pilotage ergonomique offre des sièges de type «J-piste», pouvant se repousser et pivoter vers l'extérieur pour faciliter l'évacuation en cas de crash. Bell a inclut un système tactile de diagnostic des systèmes, permettant de connaitre en permanence l’état des instruments. Avec un rayon d’action fr  plus de 400 nm, une vitesse près de 150 noeuds et un plafond de 20.000 pieds. Capable de transporter jusqu'à 16 passagers, le Bell 525 «Relentless» est conçu pour faire du transport dans des configurations diverses y compris la recherche et le sauvetage, les services médicaux d'urgence en hélicoptère et VIP/corporate de transport. Le Bell 525 s’attaque au marché de l’EC175 d’Airbus Helicopter et AW189 d’AgustaWestland.

SDSL8875.jpg

 

Photos : 1 & 3 Premier vol di Bell 525 2 Cockpit @ Bell Helicopter

04/07/2015

La Russie a testé un appareil hypersonique !

Yu-71.jpg

 

 

 

Moscou, la Russie a testé un appareil hypersonique, l'appareil Yu-71 a été mis en orbite par le missile balistique intercontinental Ur-100N (SS-19 Stilet). L’engin a été lancé par l'unité des Troupes balistiques stratégiques russes (RVSN) du district Dombarov, région d'Orenbourg. C'est cette unité, qui devrait obtenir d'ici 2025 24 unités de Yu-71, qui seront très probablement installées sur le nouveau missile intercontinental Sarmat.

 

 

1016835745.jpg

 

Projet 4202 :

 

Russie travaille depuis un certain temps sur un nouveau missile hypersonique, qui peut transporter des ogives nucléaires et enfreindre les systèmes existants de défense antimissile, selon les experts militaires. La nouvelle arme fait partie des plans de la Russie pour moderniser la force de missile stratégique du pays.

 

La Russie est dit avoir passé plusieurs années à développer le missile "Yu-71", en vertu d'un projet de nom de code "Project 4202." Le missile est prétendu avoir une vitesse maximale de 11200 kilomètres par heure (environ 7000 mph ou Mach 10), et est également très maniable. La Russie a jusqu'à présent effectué quatre tests avec le Yu-71.

 

Développements connexes:

 

En parallèle aux tests du Yu-71, les enseignements de ceux-ci vont également servir deux autres projets, le futur bombardier stratégique PAK-DA et le futur MiG-41 (voir liens).

 

La course à l’hypersonique : 

 

Les Etats-Unis et la Chine travaillent également sur la technologie nécessaire pour construire des missiles hypersoniques, soulevant des inquiétudes sur une nouvelle course aux armements parmi les trois superpuissances mondiales.

 

La Chine a testé son véhicule hypersonique  «Wu-14», au moins quatre fois depuis janvier 2014. L'arme, qui peut transporter des ogives nucléaires tout en voyageant à 7000 mph, peut aurait également neutraliser le bouclier anti-missile américain.

Les États-Unis, d'autre part, est dit avoir conçu une arme similaire, qui peut se déplacer à Mach 5, soit environ 3806 mph.

 

Project-4202-Rahasia-Rusia-Ciptakan-Rudal-Yu-71-Hipersonik-Nuklir-Yang-Mematikan.jpg

 

Liens : 

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2015/06/22/le-futur-m...

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2015/06/11/chine-nouv...

 

 

 

 

Photos : 1 image d’artiste du Yu-71 2 lanceur Ur-100N 3 Image d’artiste du futur Sarmat @ITAR-Tass