01/11/2014

L’Afghanistan a reçu ses Mi-17 !

0b96db2a.jpg

 

Moscou, la Russie a vient de terminer la livraison du dernier des 63 hélicoptères de transport militaire Mi-17V-5 destinés à l'armée afghane. Ce contrat russo-américain date de 2011.

Ces hélicoptères russes permettront à l'Afghanistan de "former des forces de sécurité nationale", leur fourniture "fait partie des efforts russes et américains visant à combattre le terrorisme".

 

Le MIL MI17-V5 :

 

Le MI-17V5 est un dérivé pour l’exportation de la version russe MI-8TV-5 re-motorisé par deux Klimov-VK2500, l’appareil est doté d'une rampe de chargement au lieu des portes «clam-shell», une porte supplémentaire et un nouveau "nez dauphin". L’avionique de type KNEI-8 est plus moderne est dispose de quatre écrans couleurs de grande taille.

 

 

Photo: Mil Mi-17V5 Afghan @Rosoboronexport

31/10/2014

Monarch Airlines commande le B737 MAX !

 

2124443238.jpg

Luton, Monarch Airlines a finalisé aujourd'hui une commande portant sur  30 B737-800 « MAX » soit une commande d’une valeur de plus de 3,2 milliards de dollars au prix catalogue de l’avionneur. L'ordre comprend des options pour 15 B737-800 « MAX » supplémentaires et marque le début de la transition du transporteur britannique en direction d’ une flotte monocouloir tout-Boeing .

Le B737 MAX a accumulé 2’325 commandes à ce jour de la part de 48 clients et est l'avion le plus rapidement vendu dans l'histoire de Boeing.

Le B737 MAX :

Le B737 «MAX» sera 13 % plus économe en carburant que les plus performants des monocouloirs actuels avec un coût opérationnel par siège inférieur de 8 % par rapport à son futur concurrent. La configuration inclut les nouveaux moteurs LEAP-1B de CFM International qui sont optimisés pour la famille «MAX», un cône arrière redessiné et les nouvelles ailettes dites « Advanced Technology Winglet » conçues par Boeing pour réduire la consommation de carburant. Parmi les autres modifications intégrées figurent des améliorations apportées aux écrans du poste de pilotage, au système de prélèvement d’air et au système de commande de vol.

 Par ailleurs, le B737 MAX profitera des progrès accomplis dans le domaine de la connectivité. « Nous mettons tout en œuvre pour améliorer la connectivité du «737» et le B737 «MAX» offrira à ses clients la possibilité d’utiliser des données en temps réel pour prendre en cours de vol des décisions opérationnelles concernant la maintenance au sol.

La famille B737 "MAX" comprend le B737-700 «MAX», le B737-800 «MAX» et le B737-900 «MAX», trois appareils qui occuperont le marché des monocouloirs de 100 à plus de 200 sièges. Le B737 «MAX » se caractérisera par un rayon d’action supérieur à celui de la famille B737 NG, avec une autonomie de 6’482 km (3’500 milles nautiques), soit 741 à 1’000 km de plus que le B737 NG. La première livraison du B737-900 «MAX» est prévue en 2018, suivie par la première livraison du B737-700 «MAX » en 2019.

 

Photo : B737-800MAX @ Boeing

 

14:05 Écrit par Pascal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

30/10/2014

Le Japon modernise ses E-767 !

e767japan.jpg

 

Tokyo, l’avionneur Boeing a débuté la mise à niveau de la flotte d’avion d'alerte et de contrôle E-767 (AWACS) japonais. Cette modernisation concerne quatre Boeing E-767 AWACS en service dans l’Armée de l’air de défense japonaise ((JASDF) depuis 1999.

 

La modernisation :

 

Les Boeing E-767 AWACS japonais seront dotés d’une mise à jour des ordinateurs de mission, d’un système d'alerte de trafic et d'évitement des collisions AN/APX-119, d’un nouveau transpondeur d’identification ami/ennemi (IFF) de type UPX-40 avec identification automatique, d’une mise à niveau du système de liaison de données Link16. Les postes de commandes seront également rénovés ainsi que les systèmes de liaison au sol.

 

Selon le département de la Défense, ce travail de modernisation permettra à la flotte d’AWACS du Japon d’être mieux compatible avec les E-3 «Sentry» de  l'US Air Force  et de fournir une plus grande interopérabilité. 

 

Le travail de conception et de production sera réalisée par Boeing devrait être terminé d'ici le 28 Février 2015. Ce programme est estimé à près de 950 millions de dollars. 


AIR_E-767_Interior_lg.jpg


 

Le Boeing E-767 AWACS :

 

Le Boeing E-767 est basé sur une cellule de B767-200, doté de réacteurs General-Electric CF6-80C2B6FA, soit les moteurs les plus puissants jamais montés sur ce type d’aéronefs.

L’E-767 peut voler à une vitesse maximale de 800km/h. Le plafond service de l'avion est de 12,222m. L'endurance de l'aéronef est de 13 heures pour 300nm de rayon d’action

Il est doté du radar AN/APY-2 de Northrop-Grumman et fonctionne dans les bandes E/F à 10 GHz (longueur d'onde de 10 cm). Il scanne mécaniquement en azimut six tours par minute, et par voie électronique en élévation.  A l'altitude d'exploitation, l’AWACS peut détecter des cibles sur 320km à 360 ° . Les cibles sont séparées et gérées individuellement et affichées sur les écrans de situation. 

 

Le système de navigation de l'avion repose sur deux systèmes de navigation inertielle LN-100G avec systèmes de positionnement global par satellite intégrée, fournie par Northrop Grumman.


thumb5.jpg


 

 

Photos :  1 & 3 Boeing E-767 AWACS japonais 2 Consoles de bord@ JASDF

20:07 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, jasdf, e-767 awacs, japan defense |  Facebook | |

Le Mexique commande deux C-295M!

JP6739629.jpg

 

Mexico, le ministère mexicain de la Marine (Secretaría de la Marina - SEMAR) a commandé deux avions de transport moyen de type C-295M supplémentaire. avec cet ordre le Mexique devient le plus grand utilisateur de ce type d’avion en Amérique latine.

 

Ces nouveaux C295M doivent être utilisés pour le personnel et le transport de fret, de recherche et de sauvetage, d'évacuation médicale, et lutte contre les incendies.

 

Le CASA C-295 est un avion cargo tactique militaire développé en Espagne par Airbus Military. Il s'agit d'une évolution du CN-235.

Fin 1996, l’état-major de l’Armée de l’air espagnole émit la fiche-programme FATAM (acronyme de « futur avion de transport moyen »), le but étant d’obtenir un avion de transport intermédiaire entre le CN-235 devant remplacer les C-212Aviocar en fin de carrière. La capacité d’emport du CN-235 devait être accrue de 50 % pour des performances identiques et l’appareil devait pouvoir opérer de pistes non préparées.

Pour répondre à un coût faible et dans les délais requis, CASA imagina de modifier le modèle 235 en ajoutant une section de fuselage de 1,50 m de long de chaque côté de la voilure et renforçant la section centrale de l’aile, qui recevait trois points pour charges externes de chaque côté. Le train d’atterrissage était également renforcé, avec adoption d’un diabolo avant, une nouvelle avionique développée avec Sextant. Enfin la motorisation était revue, les turbopropulseurs PW127G entraînant des hélices à six pales Hamilton Standard 568F-5. Avec une cabine offrant un volume utile de 12,69 × 2,70 × 1,90 m (57 m3) ce cargo tactique offre une charge utile de 7 050 kg (9 250 kg en surcharge) et peut transporter 71 hommes assis ou 48 parachutistes équipés, 24 civières et quatre médecins ou infirmiers, cinq palettes 88 × 108 ou trois véhicules légers.

 

 

Photo: C-295M de la Marine mexicaine@ Marine mexicaine

13:38 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, airbus military, c295m |  Facebook | |

Suisse, les Super Puma sont tous modernisés !

DSC_4427.jpg

 

 

 Alpnach en début de semaine, les représentants d’armasuisse, de RUAG Aviation et des Forces aériennes suisses ont célébré, la fin des livraisons des Super Puma modernisés. 

 

Le projet de maintien et d’augmentation des capacités opérationnelles des Super Puma TH89 (hélicoptères de transport 89) a démarré il y a dix ans, avant d’être accepté par le Parlement avec le programme d’armement 2006. La modernisation a consisté, d’une part, à remplacer l’avionique des appareils et, d’autre part, à les équiper d’instruments, et donc de capacités, supplémentaires. La première étape a été constituée d’une phase de définition, de développement, de construction et d’évaluation de la nouvelle configuration. La deuxième étape a été composée des travaux sur les hélicoptères. La remise des hélicoptères modernisés, rebaptisés TH06, a débuté en avril 2012 et s’est achevée le 29 août 2014. 

 

pastedGraphic.png

Navigation assistée par satellite :


th06stand2012.parsys.88790.Image.jpeg


 

Acquis au départ comme hélicoptères de transport, les Super Puma accomplissent aussi d’autres tâches. Ces robustes hélicoptères servent de plate-forme aux caméras à infrarouge FLIR (Forward Looking Infrared), avec lesquelles ils ont fait leurs preuves, notamment pour la recherche de personnes disparues. Un Super Puma est en permanence de piquet pour le service de recherche et de sauvetage (SAR). Les hélicoptères peuvent même effectuer des engagements de police aérienne quand ils concernent des aéronefs volant à basse altitude et à faible vitesse. Une raison suffisante pour combiner une mise à niveau avec la révision de toute façon nécessaire dans le cadre du programme de maintien de la valeur.

La cabine analogique est remplacée par un cockpit de verre presque identique à celui que l’on trouve dans les Cougar. Ces derniers, plus modernes, ont été introduits aux Forces aériennes à partir de 2001. Derrière un cockpit semblable au premier abord, se cache l’avionique la plus récente comportant des fonctions dont le Cougar ne dispose même pas. Afin d’être entièrement compatible avec les procédures de navigation actuelles, la capacité P-RNAV (Precision Area Navigation) a été intégrée. La capacité du Flight Management Systems (FMS) a aussi été revalorisée et une fonction supplémentaire a été ajoutée pour permettre de définir des approches aux instruments autonomes avec guidage par satellite sur n’importe quel point. Le TH06 sera le premier hélicoptère des Forces aériennes capable, grâce à un INS-GPS, d’effectuer des approches aux instruments sur théoriquement n’importe quel point, indépendamment des aides à la navigation au sol. Si les deux appareils GPS intégrés perdent le signal satellite, le système de navigation à inertie (INS) prend en charge la navigation. En tant que premier hélicoptère des Forces aériennes, le TH06 dispose aussi d’un appareil avertisseur de collision TCAS qui prévient des approches dangereuses d’autres aéronefs. Comme la cabine du TH06 est presque identique à celle du Cougar, les deux hélicoptères peuvent voler avec la même licence, ce qui réduit beaucoup le temps consacré à la formation de reconversion.La console FLIR et la sphère FLIR ne sont intégrées que sur le Super Puma. Le « nouveau » Super Puma devient un véritable « spécialiste SAR ». Un grand projecteur de recherche est directement relié au FLIR, si bien qu’un « hot spot », identifié par l’opérateur FLIR, par exemple une personne disparue, peut être éclairé et rendu visible de loin pour l’équipage de la cabine et, par conséquent, identifié plus rapidement. Ce système rend la recherche de personnes plus efficace. En outre, il est désormais possible de projeter l’image de la caméra FLIR sur un écran central de la cabine.

Un goniomètre de la dernière génération fait également partie de l’équipement. Il peut être relié à un système de localisation de personnes. Il permet de repérer directement un émetteur de secours, par exemple d’un avion disparu, et d’enregistrer les données transmises par l’émetteur de secours dans le FMS et dans le nouvel appareil numérique de représentation des cartes. Le trajet direct vers l’émetteur de secours est ainsi visible au premier regard. Dans l’engagement de police aérienne, le FMS est aussi en mesure de calculer un point de rendez-vous avec un avion si la centrale d’engagement fournit les données correspondantes sur la position, la direction et la vitesse.

 

Le Helmet Mounted Display (HMD), fixé au casque du pilote projette les données de vol directement dans le champ de vision du pilote, ce qui permet de garder en vue la place d’atterrissage tout en visualisant les informations des principaux instruments, ce qui est particulièrement utile dans les opérations difficiles, de nuit ou lors d’atterrissages dans la neige. 

Ce qui manquait au Super Puma, c’était la possibilité de communiquer directement avec des partenaires comme la police ou le corps des gardes frontière. Grâce au riche équipement radio, les équipages du TH06 peuvent dorénavant communiquer directement sur leurs réseaux. Particulièrement en situations de catastrophe, on ne peut pas partir du principe que les canaux habituels de communication seront fonctionnels, c’est pourquoi les nouveaux hélicoptères sont équipés en plus d’un système de communication satellitaire. (sources DDPS).


DSC_4428.jpg


 

 

Photos : 1 & 3 Super Puma à Air14 @P.Kummerling 2 Cockpit@ Armasuisse